RD CONGO : ce pays peut s’embraser demain à cause de la CENI

1995 vues

publié le 06/12/2011 à 11:15


 

Selon les commentaires publiés ce matin sur RFI, plusieurs familles congolaises de Kinshasa effectuent ce dernier temps la traversée vers la rive du Congo Brazzaville en perspectives des scènes de violences pouvant découler de la proclamation des résultats des présidentielles du 28 novembre dernier.

Face à la détermination du peuple congolais qui ne veut plus se laisser voler son vote, et l’union sacrée de l’opposition qui se dessine au tour du président Etienne Tshisekedi que tous considèrent au vu des résultats affichés dans les différents bureaux de vote, comme celui ayant été élu en qualité de président de la RDC. Tous dont d’avis que le président sortant, Joseph Kabila, qui n’est pas du tout disposé de rendre le tablier en s’inclinant devant les résultats des urnes, va user de la violence pour faire imposer sa réélection, avec la complicité du président de la CENI.

Craignant pour leur vie, certains barons du régime politique Kabila ont pris la résolution de quitter le pays avant qu’il ne soit trop tard. Bien que le congolais soit souvent traité d’amorphe, de fois, il surprend aussi par son sursaut nationaliste, comme cela avait été le cas lors de l’attaque de la ville de Kinshasa en 2002 par les troupes rwandaises, parties de la base Kitona.

Aux dernières nouvelles, nous apprenons que les militaires congolais auraient refusé de se faire désarmer à la veille de la proclamation des résultats biaisés de la CENI et que l’opposition politique a déjà remises en cause. Et que c’est par crainte de voir ces militaires s’aligner du côté du peuple congolais et de l’opposition politique que certains hauts gradés des FARDC auraient été limogés.

La tension est forte en ce moment à travers toute la RDC, et l’église catholique romaine, par la bouche d’un de ses évêques, a eu à déclarer sur les ondes de RFI ce matin ’’ que la RDC ressemble à un train à grande vitesse et qui va droit vers le mur’’.

L’histoire a démontré que face à un peuple déterminé et engagé, aucune armée au monde ne peut arriver à mater l’élan patriotique.

Une proposition de lecture

Source : Journalchretien.net

Chers internautes, portons la RDC en prière afin que le Dieu Tout Puissant accorde paix et grâce.





A Lire aussi

La caravane Cameroun Jesus Tour enflamme Yaoundé
Jésus, tu es glorieux de Nabiy Athar, dèjà dans les bacs
La GBN honore ses auditeurs
Persuasion : le nouvel album de Divine favour déjà dans les bacs
Natacha La Gloire dédicace l'album
Balengou ou une jeunesse à gagner à Christ - Opération Ninive
Ecrire un article