Accident de Tonga: Déjà cinq corps identifiés

2078 vues

publié le 29/02/2012 à 10:38


L’opération se déroule sous la supervision de M. Mboké Ntua, qui ne manque pas de remettre aux familles le message de condoléances du chef de l’Etat, Paul Biya. On s’en remet à Dieu. Au point où, en mi-journée, cinq corps sont identifiés. Les familles concernées ont récupéré quelques-uns pour les inhumer.
 
L’ambiance était triste à la morgue de l’hôpital de district à Bangangté, hier mercredi, 7 décembre 2011. Notamment quand les membres de quelques familles éplorées venues à la recherche d’un corps identifiable, ont commencé à verser des larmes. Des larmes d’adieu en la mémoire des corps calcinés, disposés au hall de cette morgue qui n’a jamais accueilli tant de monde en milieu de semaine. De quoi se souvenir du tragique accident de la circulation survenu dans la nuit du 4 au 5 décembre dernier à Tonga, et ayant emporté seize vies dans des flammes ardentes.

Un moment pénible au cours duquel le préfet du Ndé, Godlive Mboké Ntua, président d’une commission de crise mise sur pied par le gouverneur de la région de l’Ouest, n’a cessé d’apaiser la douleur des hommes et des femmes diminués du fait d’un destin subit et tragique. Mais, dans cette ambiance il faut quand même mettre de l’ordre. Puisque l’absence des analyses génétiques rend difficile l’identification des corps. Des membres de la commission de crise se concertent et définissent la méthode à adopter. C’est alors qu’ils invitent les familles concernées à se faire enregistrer, avant d’accéder dans la salle où sont disposés les restes des victimes.

Dans l’assistance, certaines familles ne tardent pas à repérer des signes distinctifs sur le défunt. Puis, ceux qui reconnaissent leur corps sont soumis à une autre procédure: fournir trois photocopies de carte nationale d’identité et faire une décharge afin d’éviter des confusions de corps. L’opération se déroule sous la supervision de M. Mboké Ntua, qui ne manque pas de remettre aux familles le message de condoléances du chef de l’Etat, Paul Biya. On s’en remet à Dieu. Au point où, en mi-journée, cinq corps sont identifiés. Il s’agit d’Yves Sohodouah, Honorine Ngwashi, Dissock Pegnatchi, Prime Treasure Tafor Massam (né le 18 septembre 2007 à Yaoundé) et Alain Bogne (né en 1962 à Bafang).

Il n’a pas été aisé de gérer ce dernier cas, surtout que sur le bordereau produit par le responsable de l’agence de transport Amour Mezam, propriétaire du car accidenté, on a plutôt eu affaire à Alain Mbogning. Quand nous quittions Bangangté hier, en soirée, des membres d’une famille étaient encore confus. Malgré toutes les fouilles, ils ne parvenaient toujours pas à identifier le corps du nommé Achu. Autant dire que plusieurs corps continueront à séjourner à la morgue, pour défaut d’indentification.


Les corps identifiés par les familles

- Yves Sohodouah

- Honorine Ngwashi

- Dissock Pegnatchi

- Prime Treasure Tafor Massam, né le 18 septembre 2007 à Yaoundé

- Alain Bogne, né en 1962 à Bafang

source: www.cameroon-info.net

 

Nous connaissons tous le phénomène des accidents réccurent sur nos routes en ces derniers mois de l'année.

Prions pour la sécurité sur nos routes en ce mois de décembre 2011

Prions pour  la sobrieté des conducteurs des différentes agences de transport sur nos axes lourds

Prions pour détruire tous les plans de l'ennemi et confessons le règne du Seigneur Jésus Christ sur nos axes routiers





A Lire aussi

La caravane Cameroun Jesus Tour enflamme Yaoundé
Jésus, tu es glorieux de Nabiy Athar, dèjà dans les bacs
La GBN honore ses auditeurs
Persuasion : le nouvel album de Divine favour déjà dans les bacs
Natacha La Gloire dédicace l'album
Balengou ou une jeunesse à gagner à Christ - Opération Ninive
Ecrire un article