Tollé contre un stage pour soigner l'homosexualité

2837 vues

publié le 23/07/2012 à 07:33


Tollé contre un stage pour soigner l'homosexualité

Une pétition a été lancée pour protester contre un séminaire organisé cette semaine en Ardèche en France par un groupe protestant évangélique.

http://www.lefigaro.fr/icones/coeur-.gif

Retrouver une «saine hétérosexualité». Voilà ce que propose «le séminaire de restauration» organisé par le groupe protestant évangélique Torrents-de-vie qui se déroulait cette semaine à Viviers, en Ardèche. D'après la brochure, ce stage, d'un coût de 410 euros par personne, aborde divers points parmi lesquels la «restauration du vrai féminin» et du «vrai masculin».

Ces thérapies promettant de guérir du «péché» de l'homosexualité inquiètent au plus haut point les associations homosexuelles. Une pétition pour demander au gouvernement de «dénoncer et interdire ces traitements qui poussent des milliers de gays et lesbiennes dans une spirale d'autodestruction - pouvant aller jusqu'au suicide» a réuni 30.000 signatures.

 L'hypothèse de l'homosexualité comme maladie curable est discréditée depuis longtemps dans les milieux scientifiques. Depuis 1990, l'Organisation mondiale de la santé a rayé l'homosexualité de la liste des maladies mentales.

Dans une déclaration le coordinateur de Torrents-de-vie en France, le pasteur Werner Loertscher, s'est pourtant défendu d'être homophobe «On n'est pas homophobes dans le sens d'être contre la personne homosexuelle, on est pour la personne homosexuelle, mais si elle veut changer, on l'accompagne dans cette recherche »





A Lire aussi

La caravane Cameroun Jesus Tour enflamme Yaoundé
Jésus, tu es glorieux de Nabiy Athar, dèjà dans les bacs
La GBN honore ses auditeurs
Persuasion : le nouvel album de Divine favour déjà dans les bacs
Natacha La Gloire dédicace l'album
Balengou ou une jeunesse à gagner à Christ - Opération Ninive
Ecrire un article