La chapelle de la victoire a son évèque!

3698 vues

publié le 10/08/2012 à 05:00


 L’histoire commence par une simple annonce faite sur la toile par un certain William Elugaen ces termes : « Votre fils et frère, le Rev. Dr Albert NWAHAN, sera consacré a la précieuse charge épiscopale d'évêque ce 28 juillet 2012, par l'archevêque de Londres J.P HACKMAN »

 

 Le Docteur NWAHAN est un personnage bien connu des milieux chrétiens et administratifs et fait autorité au point que la nouvelle se répand comme une trainée de poudre. Bien des enfants de Dieu dans la ville se donnent rendez vous ; l’homme est connu pour son envergure, et ce qu’on apprend là n’est pas surprenant.

 

Ce 28 juillet 2012 c’est sous une fine pluie qui n’en finissait pas d’arroser la ville (certains y ont vu un signe de bénédiction) que les invités se sont rendus à la salle des fêtes de l’ancien Cinéma le Kondi ; seul le charisme de l’heureux promu aurait pu justifier cette ruée. Dès 14 heures, la salle de plus de 1000 places est bondée d’un public surchauffé par le rythme de l’équipe de louange conduite par la révérende MACHA ; L’air était vraiment à la fête !

 

Autorités administratives, traditionnelles  ainsi qu’une colonne d’au moins cent pasteurs et autres ministres de Dieu étaient présents et ont tenu à honorer ce moment de procession et de consécration d’un digne fils Bassa- Elog Mpoo !

Pour entrer dans la cérémonie proprement dite, la brillante prestation du chantre de l’Eternel Marie Christelle Libaï dans un rythme d’adoration a pu envoyer au tapis la quasi-totalité de la salle…tant les invités étaient entrainés par le mouvement de l’Esprit présent dans la salle ; même les douze évêques et archevêque présent ont dû s’incliner – comment aurait il d’ailleurs pu en être autrement ?

 Parmi les moments forts de cette soirée où on peut dire que le monde chrétien a oublié un tant soit peu ses multiples identités dénominationelles pour célébrer le triomphe d’un des leurs, on ne manquera pas de retenir :

Ø  Les intervenants  ont tenu à honorer celui qui a été l’instrument de sa conversion comme chrétien : Le père ELOUNA (il a passé 18 ans à son service) qui était présent et a dû faire couler une larme d’émotion pour ce fruit source de fierté.

Ø  Le clou de la soirée,  a été lorsque la cérémonie de consécration proprement dite a commencé ;

 

 

Demandez au Dr NWAHAN quel est son champ de prédilection, Il vous étalera la multitude des projets réalisés sur le plan social et combien il a en vision d’accomplir encore. A un journaliste qui lui demandait son bilan et la justification de cette promotion, le regard illuminé il a répondu : «J’ai promu 07 entreprises démarrées par des jeunes,  j’ai pris des enfants de la poubelle pour faire d’eux des universitaires et qui sont aujourd’hui parmi les cadres ; j’ai même par l’Evangile encouragé et aidé des prostituées qui aujourd’hui sont des cadres de l’administration » 

 

Même détermination chez l’épouse du Nominé, Madame NWAHAN Marguérite approchée pendant les moments de réjouissance : « C’est le fruit de plus de vingt années de prières et de consécration au Seigneur » a-t-elle déclaré ; Beaucoup ont douté de l’authenticité de l’appel de mon époux, certains simplement parce qu’il a fait ses études au Nigéria, certains autres simplement parce qu’ils ne croient plus que notre Dieu est capable de grandes choses…Cet événement changera encore la dimension de notre ministère/Notre Dieu n’a pas changé » et cerise sur le gâteau, madame l’évêque s’est envolée dans un lyrisme qui n’est d’habitude pas connu chez les mouvements dits de réveil en ces termes : « L’amour que j’ai pour toi mon époux ce soir est encore plus fort, et mon soutien ne te fera jamais défaut ; Dieu m’a appelé à te soutenir… »  On la comprend !

 

« Un enfant nous est donné, un fils nous est né !!! » pourrait-on dire pour paraphraser le Livre Saint!

 





A Lire aussi

La caravane Cameroun Jesus Tour enflamme Yaoundé
Jésus, tu es glorieux de Nabiy Athar, dèjà dans les bacs
La GBN honore ses auditeurs
Persuasion : le nouvel album de Divine favour déjà dans les bacs
Natacha La Gloire dédicace l'album
Balengou ou une jeunesse à gagner à Christ - Opération Ninive
Ecrire un article