C'était un cœur à cœur avec le Cameroun

2717 vues

publié le 24/12/2013 à 15:40


MAGGIE Blanchard en personne était à Yaoundé et à Douala ces 20 et 22 décembre 2013 dans des concerts live de clôture de la chaine de louanges de 40 jours initiée par les chantres unis du Cameroun.

Au delà d'être un concert, c'était avant tout un cœur à cœur entre MAGGIE Blanchard et l'immense auditoire d'environ 3000 personnes au Parcours VITA de Douala ce dimanche 22 décembre.

S'il est vrai que le début a été retardé, il est aussi vrai que ce retard a été vite oublié lorsque MAGGIE a fait irruption sur la scène vers 21 heures. Toute l'assistance debout, certains par amour et convivialité et d'autres tout simplement désireux de découvrir le visage de cette femme qui avait tant fait salivé beaucoup de langues.

MAGGIE avec beaucoup de sobriété, par dessus tout, s'est illustrée comme une mère, une évangéliste, une prophétesse et enfin une amie. Ses talents de chantre et sa capacité à captiver l'attention ne pouvaient passer inaperçus. Elle s'est illustrée en live avec des titres comme : "libéré", "Je veux t’adorer", "Guéris ton peuple Seigneur" , "C'est si bon de louer son nom" ...

Dans sa communion avec le peuple, MAGGIE a donné son témoignage personnel avant d'interpeller les fils prodigues à répondre à l'amour de Dieu :

« Je sais qu’ici ce soir il ya des cœurs, des vies qui ont besoin d’être guéris…

La fin de toutes choses est très proche…

Tout le monde est entrain de rechercher la paix sur ce globe, alors que nous savons que la moisson est bien blanchie, quand tous diront paix, paix, paix, c’est alors qu’une ruine soudaine viendra, auras tu obtenu ta paix avec ton Dieu Douala ? C’est ma prière ce soir…

Je sens l’amour du Seigneur, je sens qu’un jour il va tous nous ramener  dans ce beau festin.

Vous savez, je n’ai pas toujours été comme cela, Dieu a fait grâce à cette femme que vous voyez. Un jour j’étais confuse et vivant dans la déception et l’incompréhension de ce que Dieu pouvait être, plusieurs m’ont présenté un dieu mais avec une religion attachée derrière… on m’a imposé des préceptes… mais on  ne m’avait jamais dit à quel point Il m’aimait…

Même si tes parents ont manqué de te dire à quel point tu étais précieux, à quel point tu as du prix sur cette terre, je dis que ce n’est pas ton diplôme qui fais ce que tu es, mais le Seigneur, son regard sur ta vie, les plans qu’Il a formés sur toi… »

Il faut noter que MAGGIE a été précédée des artistes et chantres locaux.

MAGGIE s’est retirée de la scène à 23h50 pour ensuite donner un autographe à ceux qui l’avait réclamé.

Camfaith représenté à la soirée, n’a pas manqué de lui tendre son micro pour une interview à chaud.


Bonsoir Maggie Blanchard, après la prestation, comment avez-vous trouvé la foi et l’église au Cameroun, quel est votre ressentiment ?

C’est une église bien vivante, je suis encore toute émerveillée de voir à quel point ils ont la louange dans leur cœur et l’enthousiasme de me recevoir et de m’accueillir, cela m’a vraiment fait plaisir.

Sans démagogie et sans fausse humilité que souhaitez-vous véritablement pour l’église au Cameroun, en Centrafrique et au Gabon où vous étiez ?

Vous savez comme je dis, nous sommes dans les dernières marches, et c’est très serré, Ce que je sais, c’est que Dieu ce qu’il me demande par-dessus tout, c’est ma sanctification, c’est mon cœur à cœur avec lui, c’est cette relation dans la quelle il viendra me chercher en tant qu’une épouse promise pour lui, c’est ce que je souhaite pour l’église.

Est-ce qu’on reverra Maggie Blanchard au Cameroun ?

Certainement si Dieu le veut

Bien merci c’était un honneur

C’était un très grand privilège, merci à tous.


L’opération David 2013 fait ainsi un pas de géant par cette 9è édition et vivement tous attendent l’édition 2014.

La suite en images…

 

Exécution de l'hymne de l'opération David édition 2013 par les chantres unis et les "anointed soldiers"

 

La foule pendant que MAGGIE fait son entrée sur la scène

 

Altesse Hosanna en scène avec la danse du "Gnama gnama"

Nahum dans son titre "Jésus m'envoie te dire qu'Il t'aime (sois prêt)"

Kalfus Bloem en action

Prince Kmer venu depuis la France

L'humouriste Docta Kévin, qui a presque rompu les côtes de toute l'assistance

Le poète Boris (en cravate), certainement la révélation de cette soirée avec son poème intitulé "Chaîne de Vérité"

Les roses du Seigneur dans un nouveau style

Florence CHALESMA en adoration, juste avant la montée de MAGGIE

Vue de la foule

Jean YAO KAN (président international des chantres unis) au micro a tenu à faire le déplacement pour le Cameroun, dèrrière à sa gauche le président national (Pasteur Nicaise CHOKOTE)

 

La rédaction de Camfaith





A Lire aussi

La caravane Cameroun Jesus Tour enflamme Yaoundé
Jésus, tu es glorieux de Nabiy Athar, dèjà dans les bacs
La GBN honore ses auditeurs
Persuasion : le nouvel album de Divine favour déjà dans les bacs
Natacha La Gloire dédicace l'album
Balengou ou une jeunesse à gagner à Christ - Opération Ninive
Ecrire un article