Trois gourous ont été condamnés par la justice à Yaoundé

2216 vues

publié le 20/07/2012 à 05:54


Yaoundé / Eglises de réveil : Trois gourous ont été condamnés par la justice

 

Les faux prophètes font encore parler d’eux à Yaoundé devant les tribunaux !

Le « prophète » Jean Patrice Evina (pasteur), son épouse et la prophétesse Soppi Yewah Julienne ont été en effet reconnus coupables de pratique de sorcellerie et de diffamation en coaction suite à une plainte déposée par un haut cadre de l’administration pour  extorsion d’argent et déstabilisation de son foyer.

Le prétendu « pasteur » et ses acolytes en étaient venus à présenter ce chef de famille comme «un démon, un sorcier, membre d'une secte satanique qui a l'intention de sacrifier dans les jours à venir, l'un des enfants pour obtenir une ascension sociale».

S’en sont suivies une série de séances de délivrance, suites auxquelles la pauvre mère de famille a été dépouillée de ses biens et de fortes sommes d’argent, ceci jusqu’ donner ses bijoux et…sa bague de mariage !

Le relevé téléphonique de la victime a été une pièce à conviction de premier ordre dans cette affaire, 203 appels y ayant été inventoriés dans les deux sens en l’espace de deux mois ; ce qui prouve à suffisance que les gourous exerçaient un véritable harcèlement sur leur victime.

Trois mois d’emprisonnement avec sursis qui ont été infligés au fameux trio, une amende de 1 500 000 F Cfa de dommages et intérêts leur a été également infligée.

 

Sources: actualites chrétiennes





A Lire aussi

À la découverte de Nova, plus qu’un talent une vie.
Les artistes professionnels de Douala autour de Zikland sonore
Journée internationale de la musique avec les chantres gospels d’Ebolowa
La caravane Cameroun Jésus Tour enflamme Yaoundé
Jésus, tu es glorieux de Nabiy Athar, déjà dans les bacs
La GBN honore ses auditeurs
Ecrire un article