PrayerSMS - Le service est de retour!

2119 vues

publié le 11/10/2012 à 07:43


Après plusieurs mois d'interruptions pour des raisons surtout indépendantes de notre volonté, nous avons le plaisir d'annoncer la reprise dès le mois d'octobre prochain du programme PrayerSms avec la possibilité de pouvoir envoyer les SMS dans le monde entier (206 pays avec 3071 réseaux couverts).

 

Imaginons un seul instant les Camerounais de la surface du globe se tenant devant Dieu en faveur du pays tous les mercredis de 24H à 23H.

 

Si ne vous étiez pas déjà enregistré, faites le sur www.prayersms.com

 


 

Connaissez-vous le service PrayerSMS ?

 

PrayerSms est un mouvement de prière en faveur du Cameroun. Pas de mobilisation, pas de manifestation. Chacun reçois directement sur son téléphone portable un sujet qu'il élève à Dieu dans son intimité.
 

Si tu crois au pouvoir de la prière pour faire agir Dieu, alors PRIE. Si tu ne crois pas au pouvoir de la prière c'est le moment de t'y mettre.

 

Rejoins les milliers de Camerounais déjà engagés. Remplis le formulaire sur www.prayersms.com

 

Conditions à remplir :

1.    Être né(e) de nouveau (Avoir reconnu & reçu Jésus Christ dans sa vie comme Sauveur, Seigneur & Maître)

2.    Avoir un fardeau pour la nation (désir de prier afin de voir Dieu changer les hommes et le pays)

3.    Avoir un téléphone portable GSM

4.    S’engager à prier (pour au moins 1 minute) dès la réception de son alerte SMS

 

La réception des SMS est gratuite mais tout soutien de votre part pour le fonctionnement du service est bienvenue.

 

PrayerSMS est un service de www.cameroonforjesus.net – Le portail Chrétien du Cameroun





A Lire aussi

Sinach et Don Moen au concert pour la paix de Heal the land
Opération Ninive : Kompina au rythme du salut des âmes
opération ninive : Les épreuves, l'essence du moteur de notre zèle
Lancement de la 17e édition de l'Opération David : ma louange au Dieu fidèle, source de guérison
Un 13e anniversaire qui mène au sacerdoce pour la Kindgdom Word Church
Opération Ninive : du grenier du Cameroun au grenier de l'évangile
Ecrire un article