Indécence vestimentaire : le Cameroun en bataille

8753 vues

publié le 24/12/2013 à 12:26


Le ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, Marie Thérèse Abena Ondoa donne une conférence de presse ce 19 novembre 2013 à 11h au Cercle municipal de Yaoundé.
La rencontre est organisée conjointement avec les ministres de l’Enseignement supérieur, des Enseignements secondaires, de la Jeunesse et de l’Education civique, des Arts et de la Culture, de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, de la Communication.
 
Ladite conférence, avec pour thème : « Halte à l’indécence vestimentaire chez les jeunes filles », intervient dans le cadre du lancement de la campagne nationale de lutte contre l’indécence vestimentaire chez les jeunes filles.

Pourquoi une campagne nationale contre l’indécence vestimentaire ?
 
Certains pourront ainsi s’interroger.
 
Le constat est simple, dans nos rues, dans les milieux scolaires et surtout universitaires, désormais sont à la mode les tenues « Dos et Ventre Dehors » communément appelés DVD ; c’est ainsi qu’on verra à longueur de journée des filles arborant des minis jupes, dévoilant plus de la moitié de leurs cuisses, des hauts échancrés laissant entrevoir leur poitrine.
Ce qui complique la situation aux voyeurs qui « se rincent les yeux » à coup sur et partant le nombre de viols va grandissant.
Ces tenues « provocantes » pourraient elles être le départ des intentions machiavéliques qui aboutissent à ces viols entrainant des grossesses indésirées et partant des avortements ?
Possible.
Le public est partagé entre ceux qui estiment que ces tenues ne  sont que des effets de la mode et ceux qui voient en cela un outrage public à la pudeur.
 
En effet, l’indécence vestimentaire est une forme d’outrage public à la pudeur qui se réfère à un acte répréhensible dans l'espace public ou (dans certaines juridictions) une violation du droit à la pudeur, démontrée par une indécence naturelle, telle qu'une exhibition sexuelle, une relation sexuelle ou même une masturbation à la vue d'un public.
De telles activités sont souvent illégales.
L’indécence vestimentaire est donc assimilable à une exhibition sexuelle punissable par la loi.
 
Et pourtant que dit la bible  à ce sujet ?
Quel est le désir de Dieu concernant l’habillement de la jeune fille ?
 
Par Sa Parole, Dieu nous donne un signe général mais clair par les instructions fournies dans 1 Timothée 2 : 9 : « Je veux aussi que les femmes, vêtues d’une manière décente… ».
 
Le dictionnaire Robert électronique nous dit de ce mot « décent » :
1) Qui a de la modération
2) Qui est simple, sans faste ou sans éclat
3) De peu d'importance
4) Qui a une opinion modérée, réservée, de son propre mérite, se comporte avec modestie
5) Qui a de la pudeur, de la retenue, de la décence.
 
Donc Dieu S’attend à ce que les femmes s’habillent de façon adéquate, bien élevée et certainement pas de façon provocante, étrange ou immodérée. 
 
Les Chrétiennes doivent être des exemples pour ceux qui les entourent, illustrant ce que la Bible enseigne à ceux qui ne la liront jamais.
Leur apparence doit être un exemple de stabilité et de bon jugement. Les jeunes filles doivent donc porter des vêtements amples, qui imposent le respect sans pour autant être extravagantes ni moches, mais trouver le juste milieu entre la décence et la modestie.  
Ne pas mettre ses cuisses ou son ventre, voire sa poitrine dehors.
 
Mais malheureusement on voit parfois dans nos églises des habillements qui laissent à désirer, de quoi distraire même les hommes de Dieu.
Aussi certaines églises ont instauré un contrôle vestimentaire à l’entrée de la paroisse afin d’éradiquer ce phénomène.
Une femme véritablement convertie démontrera un « esprit doux et paisible », (1 Pi 3 :4) et cela devra se refléter dans le genre de vêtements qu’elle porte. Son habillement sera approprié pour l’occasion, pouvant être à la mode tout en demeurant modeste et adéquat.
Le cœur d’une telle femme sera apprécié par Dieu.
 
Alors levons nous contre l’indécence vestimentaire ; par notre habillement, créons un impact sur ceux qui sont autour de nous en répandant toujours le parfum de Christ.  
 
Cette parure vestimentaire est peut être le seul évangile que liront certains tout au long de leur parcours terrestre.
 
Pour la Rédaction, Pascaline




A Lire aussi

Lancement de la 17e édition de l'Opération David : ma louange au Dieu fidèle, source de guérison
Un 13e anniversaire qui mène au sacerdoce pour la Kindgdom Word Church
Opération Ninive : du grenier du Cameroun au grenier de l'évangile
Nuit de louange à Douala au profit des âmes avec Joe Praise du Nigeria
CNC 2021 un rendez-vous des enfants de lumières
L’urgence continuelle de prière pour la nation, la SRC y revient avec ardeur
Ecrire un article