La Journée Nationale de Prière 2015 est rentrée en gare

2350 vues

publié le 17/06/2015 à 16:34


Le Samedi 09 Mai 2015, les chrétiens de toutes les dénominations et de toutes les congrégations, sans distinction de titres et de statuts, venus des 4 coins de la ville, se rassemblant en un lieu, dans toutes les régions de la nation camerounaise, se sont tenus tous au même moment d’un commun accord, tel un seul homme, à l’unanimité, pour élever des sujets d’actions de grâce et de prière à Dieu à l’égard de la nation camerounaise.

C’était à l’occasion de la 8è édition de la journée nationale de prière.
Pour la région du littoral, elle s’est tenue, plus précisément à Akwa, derrière le Drugstore, en face de canal +. En effet, elle débute à 8h précises à Douala par la louange et l’adoration. Ensuite s’en est suivie ce moment solennel : l’exécution de l’hymne national du Cameroun. C’était de tout cœur que cette exécution s’est faite avec foi, comme portant la Nation pour l’élever vers le Trône de Dieu l’Eternel. 

Le discours s’adressant aux autorités était assez explicite en reconnaissance. Par ailleurs, le peuple de Dieu a abondé en actions de Grâces pour le Cameroun. Pour ses richesses culturelles, ethniques, terrestres, minières et tout ce qu’on peut imaginer.

Après cela, il y a eu un temps de repentance. Ici, il était question de se repentir par rapport  à nos attitudes et nos pratiques à nous Camerounais auprès de nos familles, Eglise Corps de Christ et  de la Nation. Pour ce dernier point, il y a eu un acte prophétique dans le sens où, le coordonnateur de la JNP à Douala a fait représenter chaque groupe social. Pour la jeunesse, un jeune a dirigé le moment de prières, ainsi en est-il pour les femmes et pareil pour les hommes où nous avons vu ces derniers êtres littéralement courbés et même brisés dans leur être à cause de leurs irresponsabilités vis-à-vis de leurs familles, leurs nations et j’en passe. Cette phase était basée sur 2chroniques 7 verset 13 à 14 et Jérémie 17 verset 5. Cette première manche qui est allée de  8h à 12h10 s’est soldée par des offrandes.

La seconde phase qui a débuté 20 min après, était une phase de prières d’autorité. Avant toute chose, il y a eu l’hymne de la J.N.P. comme nous le disions tantôt, cette phase était constituée de prières visant à détruire, lier et renverser les esprits méchants et les princes de ténèbres qui influencent négativement l’Eglise, les familles, les arts et loisirs, les affaires, le gouvernement, les médias et l’éducation ; sur le territoire des dix régions de la nation camerounaise à savoir le Littoral, le Sud-ouest, l’Ouest, l’Adamaoua, le Nord-ouest, le Nord, l’Extrême nord, le Centre, le Sud et l’Est.

Après les offrandes, suivies d’une brève pause, s’en est suivie la troisième tranche de cette JNP. Allant de 18h à 20h, il était question  au final de relâcher des bénédictions divines, déclarer prophétiquement tant sur le chef de l’Etat (et sa famille) que sur la nation entière, sans oublier les participants à cette JNP. Ensuite, il y a eu une offrande prophétique mémorial, suivie de l’hymne de la nation. Le mot de fin a été donné par le coordonateur principal et enfin la prière de clôture. Rendez-vous à la prochaine édition de cette JNP. A bientôt !

Ci-dessous une interview vidéo accordée au visionnaire, le révérend Bruno NKENH PEH;


Pour Camfaith

Marcelle MBE 





A Lire aussi

Sinach et Don Moen au concert pour la paix de Heal the land
Opération Ninive : Kompina au rythme du salut des âmes
opération ninive : Les épreuves, l'essence du moteur de notre zèle
Lancement de la 17e édition de l'Opération David : ma louange au Dieu fidèle, source de guérison
Un 13e anniversaire qui mène au sacerdoce pour la Kindgdom Word Church
Opération Ninive : du grenier du Cameroun au grenier de l'évangile
Ecrire un article