Le prophète ABEGA met en garde contre l'antéchrist et le 666 !

2352 vues

publié le 02/09/2015 à 11:32


En prélude à la rencontre prophétique, les ministères J’ai entendu, J’ai cru et  J’ai vu Int’ (LM3J) ont connu trois jours du 26 au 28 Août, des moments inédits, il s'agissait de l’école du ministère. Comme son nom l’indique, c’est une école à laquelle sont conviés les ministres de Dieu, dirigeants d’assemblées, responsables de groupes et tout enfant de Dieu ambitieux dans l’œuvre du Seigneur. Cette école vise alors à apporter à ceux-ci, sa considérable pierre à l’édifice  afin que l’homme de Dieu soit accompli pour sa mission. 2Timothée 3.17. 
Pour ces jours, il a été question de parler de l’homme nouveau en Christ, du revêtement de puissance (l’équipement spirituel), du plan de Dieu pour les finances et du leadership. Pour cela, chaque séance débutait à 16h précises par une coordonatrice aux propos alléchants. Outre cela, il y avait au programme : louanges / adoration et prière  pour clôturer les enseignements.  Remarquons  qu’à l’issu de ces moments qui s’ouvraient par la rencontre prophétique samedi le 29, un parchemin a été remis à chaque participant pour attester non seulement sa participation au programme, mais également pour lui rappeler au quotidien tout ce qu’il aurait reçu et entendu afin de l’appliquer conformément au principe de la foi d’après le nom de ce ministère (LM3J).

Pendant la rencontre prophétique, l’atmosphère donnait lieu à la joie, à la liberté et favorable à toute mouvance divine : on aurait dit le ciel sur la terre ! C’était à l’occasion de la Nième   édition de la rencontre prophétique qui se tient après chaque trimestre par LM3J au lieu dit « Foursquare » de l’entrée Bépanda. Cette dernière s’est tenue samedi le 29 août dès 15h et s’ouvrait avec la « praise team » qui entretenait l’atmosphère et les premiers invités. S’en sont suivis : exhortation, louange, numéros spéciaux, adoration et  remise de parchemins aux majors de l’école du ministère et donnant ainsi place au moment tant attendu : l’enseignement. Signalons bien avant  que cette édition de la Rencontre Prophétique avait pour thème « Le 666, chiffre de la bête ». Tiré d’Apocalypse 13.18. 
L’enseignant, orateur principal du jour, le Prophète ABEGA Bafounek, puisqu’il s’agissait de lui, a tenu d’abord à faire comprendre l’importance de la symbolique des chiffres dans la Bible. Il a fait remarquer par exemple que : Jésus et Jean ont commencé le ministère à 30 ans ; 12 fils d’Israël et 12 disciples du Seigneur ; 70 anciens avec Moise et 70 disciples ; 1 renvoyant à Dieu, le commencement selon Deut.6.4 pour ne dire que cela. Il a ensuite expliqué le contexte scripturaire du 666 en considérant plus les chapitres 12, 13 et 14 d’Apocalypse. On pouvait comprendre brièvement d’après la synthèse du prophète, que le chiffre de la bête est quelque chose qui va au-delà du physique, c’est un caractère, une vie entière consacrée à une activité limitée de l’homme. En effet, le ‘’666’’ serait alors une manifestation de « l’homme dans sa relation composée, irrégénéré dans sa perfection comme pécheur. C’est l’homme dans sa plénitude d’iniquité et dans son activité limitée… » Cela serait pleinement manifeste après l’enlèvement de l’épouse et des vainqueurs que nous sommes. Les textes d’appui étaient Job 37.7 ; Exode 28.36-38 ; Ezéchiel 3.7. Il n’aurait pu terminer cet enseignement sans parler de manière détaillée de la bête et de l’antéchrist. Il a aussi détaillé les fonctions de l’antéchrist sur la terre. Il a encore fait remarquer pour conclure que : certes le chiffre sera pleinement manifeste après l’enlèvement ; cependant, sa semence est déjà implantée. 

En exclusivité quelques photos                                                                                                

     


Pour Camfaith

Marcelle                                                                                                                                                                                                                                                                                     





A Lire aussi

Un nouveau single vidéo pour Capellia au mois de mai 2022
Opération Ninive : l'évangile atteint les peuples pygmées
Anna Teko partage son expérience avec les artistes gospel du Cameroun
H. Colombe renouvelle l'engagement avec "rien ne sera plus pareil"
Thenella offre le concert explosif d'action de grâce
Pasteur Dorine offre la louange de sa saison
Ecrire un article