Un coeur à coeur avec Barakah

1875 vues

publié le 01/11/2016 à 17:02


Une place  de prise de photos, un accueil chaleureux, une introduction dans la salle, des lumières gaies, du beau monde : tel était le décor du concert de l’artiste Barakah donné ce 27 Octobre au BOJ situé à Bonanjo. Chaleureux, merveilleux et surtout ambiance bon enfant.

En effet, l’artiste a mis les petits plats dans les grands en veillant à ce que son public se sente à l’aise. Commencé aux environs de 20 heures par une prière en faveur des proches des victimes du désastre routier et ferroviaire qui a eu lieu la semaine dernière (actualité oblige), on a eu l’occasion ensuite  de découvrir l’artiste Donie Noah qui a exécuté un rythme du Centre-Sud Cameroun dénommé « EKANG », rythme dans lequel elle rendait grâce à Dieu. L’humour aussi était au rendez-vous  avec Docta Kévin le surnaturologue, kola sucrée et Markus qui ont agrémenté la soirée tout  en faisant rire le public.

Des multiples articulations ont continué à meubler la soirée : une projection sur la vie en prison, ministère dans lequel Barakah  donne aussi bien de son temps, de son argent et de ses relations. L’association Agape (protection des enfants de la rue)  dont elle est aussi marraine a fait un état de lieu sur leurs activités.

On a aussi assisté à un témoignage poignant de l’artiste, témoignage au cours duquel elle relatait sa conversion à Christ, comment Christ  la transforme chaque jour afin de la rendre une meilleure épouse pour son mari, une meilleure maman pour ses enfants et surtout une meilleure personne dont on peut noter l’impact positif dans la vie de son entourage. Au cours de ce témoignage, elle a présenté aussi la vision que le Seigneur lui a attribuée «  Sing to Jesus… for all nations »

Ensuite  est venu le clou de la soirée : Barakah elle-même, en chair et en os, vêtue d’une somptueuse robe noire ornée de strass et de paillettes qui soulignait bien sa silhouette de guêpe, la belle dame est montée sur le podium accompagnée d’une salve d’applaudissements. Elle a remercié le public qui a fait le déplacement tout ceci dans la joie et la bonne humeur et elle a lancé effectivement son show par un chant intitulé « Manifestes ta puissance », ensuite a suivi « Je m’accroche à lui ». Elle a aussi  donné un vibrant hommage à son mari pour qui elle a eu  ces mots «  Le Seigneur m’a placé sous son autorité … s’il dit" non", j’arrête, mais puisqu’il n’a pas encore dit "non ", alors je continue » et à cet effet, elle a exécuté le titre « Je suis mariée ».

La soirée s’est achevée par une collecte de fonds, une prière du Pasteur Daniel Njoya (Pasteur de Bethel– Makepe) et bien entendu par une série d’interviews accordés  par l’artiste à l’attention des divers médias invités pour la circonstance à l’instar de CAMFAITH.

 

 


Pour Camfaith
Sandrine LOMOCK

 

 





A Lire aussi

Un nouveau single vidéo pour Capellia au mois de mai 2022
Opération Ninive : l'évangile atteint les peuples pygmées
Anna Teko partage son expérience avec les artistes gospel du Cameroun
H. Colombe renouvelle l'engagement avec "rien ne sera plus pareil"
Thenella offre le concert explosif d'action de grâce
Pasteur Dorine offre la louange de sa saison
Ecrire un article