Affaire DSK : Nafissatou Diallo s’adresse aux chrétiens

2276 vues

publié le 12/08/2011 à 07:40


Nafissatou Diallo (Nafi), la femme de chambre qui accuse Dominique Strauss-Kahn (DSK) d’abus sexuels, s’est exprimée lors d’une conférence de presse dans un centre culturel chrétien de Brooklyn jeudi 28 juillet 2011.

Nafissatou Diallo, qui est soutenue par les chrétiens et les associations féministes de New York, a pris la parole jeudi lors d’une conférence de presse organisée par l’avocat Kenneth Thompson et le pasteur du centre culturel chrétien de Brooklyn.

La jeune femme de chambre guinéenne était vêtue d’un tailleur-pantalon noir et d’une chemise immaculée.

Nafissatou Diallo, 32 ans, a remercié les chrétiens et toutes les personnes qui la soutiennent depuis le début de l’affaire DSK. "Avec ma fille, je pleure tous les jours", déclare-t-elle.

La jeune immigrée passerait des nuits blanches, rongée par le stress et traumatisée par le viol dont elle aurait été victime de la part de l’ex-patron du FMI. "Nous n’arrivons pas à trouver le sommeil", a-t-elle ajouté.

Traitée de "prostituée" par la presse américaine, Nafissatou a été lâché par sa communauté (musulmane) et adopté par la communauté chrétienne new-yorkaise qui croit à sa bonne foi.

Elle veut se battre pour toutes les femmes du monde qui subissent des violences sexuelles. "Je ne veux pas que ce qui m’est arrivé arrive à d’autres femmes", a-t-elle assuré.

Tiré du Journal Chrétien





A Lire aussi

Sinach et Don Moen au concert pour la paix de Heal the land
Opération Ninive : Kompina au rythme du salut des âmes
opération ninive : Les épreuves, l'essence du moteur de notre zèle
Lancement de la 17e édition de l'Opération David : ma louange au Dieu fidèle, source de guérison
Un 13e anniversaire qui mène au sacerdoce pour la Kindgdom Word Church
Opération Ninive : du grenier du Cameroun au grenier de l'évangile
Ecrire un article