Miss Gospel 2017 : Lorsque la beauté et la spiritualité ne font qu’un

3801 vues

publié le 05/01/2017 à 02:09


Défilé de mode avec les différentes tenues de ville, de soirée et d'Afrique,
Expression des thèmes et des talents  de l’actualité économique, culturelle, sociale et politique,
Culture générale, biblique et valorisation de la langue maternelle,
Chorégraphies diverses.

Telles sont les activités au menu du grand concours miss gospel Cameroun de ce 23 décembre 2016.

Un évènement qui se tient depuis trois ans sur l’ensemble du territoire national ; celle de cette année était très diffèrente avec un thème aussi particulier : "Noël au Coeur du Miss Gospel Cameroun".
Le gradin de l’hôtel Madiba sis à Akwa nord (Douala) a servi de cadre pour cette édition. Elles étaient neuf candidates au total, Misses et Dauphines  venant de cinq régions du Cameroun  : le Centre, le Sud, le Sud-ouest, le Littoral et l’Ouest.

C'est sur l’œil vigilant du jury que la nommée Sandra biloa , âgée de 18 ans et élève en classe de terminale au collège Bénédicte dans la région du Littoral a su convaincre par son caractère, son talent textuel, son art vocal et sa maturité. Ces talents n'ayant pas laissé les membre du jury indifférents. Ce jury était composé d’une journaliste ABKTV, du promoteur de la nuit des OSCARS du chant et chorale et du PDG de la galerie BEONE.

La finale  de la miss gospel Cameroun 2017 a été marquée par la remise des dons aux enfants défavorisés  de l’orphelinat  MARIE DE MAGDALA et beaucoup d’animations et prestations de l’artiste humoriste gospel docta Kévin, sans oublier la prise des vues effectuée par Camfaith.

Le rendez vous est pris pour 2017. Le Miss Gospel se déroule sous la supervision générale de la promotrice et visionnaire Victorine NGOUEN.

Exclusivité photos.

 

 


Clovis FOTSO
Camfaith.org

 

 

 

 





A Lire aussi

Openday réussi pour le nouveau label Gospel Feeling
Deborah Lukalu ressent l'Esprit de Dieu en faveur du concert à Douala
La chantre Prisca Benita a rencontré sa communauté camerounaise
Prisca Benita rencontre sa communauté et la presse avant le concert
𝗗𝗲́𝗯𝗼𝗿𝗮𝗵 𝗟𝗨𝗞𝗔𝗟𝗨 𝗲𝗻 𝗿𝗼𝘂𝘁𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝗖𝗮𝗺𝗲𝗿𝗼𝘂𝗻
Opération Ninive : l'amour de l'évangile peu importe l'hostilité
Ecrire un article