Le pasteur luthérien Joachim Gauck élu président de l’Allemagne

2226 vues

publié le 26/03/2012 à 07:39


 

Le Révérend Joachim Gauck, ancien pasteur de l’Église luthérienne à Rostock, a été élu dimanche président de l’Allemagne, face à la militante anti-nazie Beate Klarsfeld, a annoncé Norbert Lammert, président du Bundestag et leader de l’Union chrétienne-démocrate d’Allemagne (CDU).

 

Le grand favori de la présidence fédérale, le pasteur Joachim Gauck, a été élu président de la République fédérale d’Allemagne le 18 mars 2012 dès le premier tour de scrutin. Il a obtenu 991 voix, soit 80 % des 1.232 suffrages exprimés au sein de l’Assemblée fédérale, selon les chiffres dévoilés par le président du Bundestag, Norbert Lammert.

Dans son discours d’investiture, le pasteur Joachim Gauck a déclaré que les grands électeurs de l’Assemblée fédérale ont élu « un président qui ne peut pas penser sans l’idée de liberté ».

Né le 24 janvier 1940 à Rostock, en Mecklembourg-Poméranie occidentale, Joachim Gauck se convertit au christianisme à l’adolescence et s’inscrit à la Faculté de théologie évangélique de l’université de Rostock fondée en 1419 par le pape Martin V.

Docteur en théologie protestante de l’université de Rostock, le pasteur Joachim Gauck jouit d’une solide réputation au sein de l’Église luthérienne.

Opposant au régime communiste d’Allemagne de l’Est, le pasteur Joachim Gauck a longtemps été surveillé par le ministère de la Sécurité d’État (Stasi), un service de renseignements et d’espionnage de la République démocratique allemande.

Le 3 octobre, jour de la réunification allemande, le pasteur Joachim Gauck est devenu commissaire fédéral pour les archives de la Stasi.

Ce dimanche, 18 mars 2012, il s’impose dès le premier tour de l’élection présidentielle allemande de 2012.

Source : Journalchretien.net





A Lire aussi

La caravane Cameroun Jesus Tour enflamme Yaoundé
Jésus, tu es glorieux de Nabiy Athar, dèjà dans les bacs
La GBN honore ses auditeurs
Persuasion : le nouvel album de Divine favour déjà dans les bacs
Natacha La Gloire dédicace l'album
Balengou ou une jeunesse à gagner à Christ - Opération Ninive
Ecrire un article