Présidentielles 2011 au Cameroun : doit-on s'alarmer ?

1948 vues

publié le 18/08/2011 à 09:47


A moins de deux mois des élections présidentielles au Cameroun, doit-on s'alarmer en tant que chrétien ?

 

Selon la Constitution, l’élection présidentielle devrait se tenir entre le 14 septembre et le 14 octobre 2011. Les jours passent et la date exacte du scrutin n’est toujours pas connue. Le Congrès du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, parti au pouvoir) censé introniser son président national pour le futur scrutin n’est même pas encore annoncé. Tout au plus, sait-on qu’il se tiendra avant les élections.

Du côté du peuple on observe presqu'un désintéressement total, sur 10 personnes rencontrées dans la rue, à peine 3 affirment être inscrits en tant qu'électeur sur les listes électorales. Ce désintéressement du peuple semble de toute évidence lié à son insatisfaction. Le dernier septennat du président actuel aurait été témoin d'enchérissement de maints produits en passant des vivres de premières nécessité jusqu'aux taxes, impôts et timbres sans oublier le prix du carburant pour ne citer que cela.

Le président actuel au vu des faits ne donne pas l'intention de vouloir se plier aux réclamations du peuple quant on sait que malgré les 04 jours noirs faisant plus d'une centaine de morts au Cameroun en février 2008 et donc les camerounais étaient dans la rue pour réclamer la baisse des prix du carburant, des produits vivriers et la non modification de la constitution camerounaise, le président a quand même fait modifié la constitution deux mois plus tard.

La dite constitution avant d'être modifiée, ne permettait pas au président actuel de s'inscrire pour la conquête d'un 6ème mandat. La modification a donc essentiellement porté sur deux aspects : la non limitation du mandat présidentiel qui n'était renouvelable qu'une seule fois et l'impunité à vie du président après son mandat. Lois qui de toute évidence représentent plan A / plan B pour le président actuel : c'est à dire, il peut se présenter aux élections actuelles et s'il n'est pas élu, personne ne pourra prétendre le toucher après.

Face à cette situation, quand les fondements sont renversés, le juste que fera t-il ? Psaumes 11:3
On se rappelle également des prophéties tenues sur le Cameroun récemment annonçant des moments de troubles. En tant que Chrétien, quelle attitude adopter si ce n'est de recourir à la prière pour notre chère nation. Dieu dit dans sa parole : "Recherchez le bien de la ville où je vous ai menés en captivité, et priez l’Eternel en sa faveur, parce que votre bonheur dépend du sien". Jéremie 29:7
Notre bonheur dépend du bonheur du Cameroun. Nous devons prier !

Sujets de prière :

Prions pour que le Seigneur Jésus Christ soit élevé dans notre nation et honoré comme Dieu;

Prions pour que Dieu lui même choisisse un leader pour le Cameroun;

Prions pour refuser toute forme de violence ou de fraude lors des elections;

Prions pour la paix et la stabilité de notre nation.





A Lire aussi

La caravane Cameroun Jesus Tour enflamme Yaoundé
Jésus, tu es glorieux de Nabiy Athar, dèjà dans les bacs
La GBN honore ses auditeurs
Persuasion : le nouvel album de Divine favour déjà dans les bacs
Natacha La Gloire dédicace l'album
Balengou ou une jeunesse à gagner à Christ - Opération Ninive
Ecrire un article